• Reconstruction

     

     Architecture médiévale normande.

     

    La renaissance urbaine et cultuelle de la Normandie de l’ouest après le temps des invasions est un phénomène relativement lent et progressif : mis à part le cas du <a-redirect href="/wiki/Mont_Saint-Michel" title="Mont Saint-Michel"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>mont Saint-Michel, il faut attendre les années 1030 pour voir renaître les grands monastères normands. Les cités épiscopales de Caen et Valognes ne se distinguent que vers 1025. Les ducs s’employèrent à rétablir la vie monastique en Normandie : vers 960, le réformateur Gérard de Brogne ressuscite <a-redirect href="/wiki/Abbaye_de_Saint-Wandrille" title="Abbaye de Saint-Wandrille"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Saint-Wandrille. Richard Ier fait reconstruire l’église abbatiale à Fécamp. Mais c’est Richard II qui fit venir Guillaume de Volpiano pour ranimer la vie de l’abbaye, selon la <a-redirect href="/wiki/Ordre_de_saint_Beno%C3%AEt" title="Ordre de saint Benoît"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>règle bénédictine. Robert le Magnifique fonda Cerisy en 1032.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :