• Vie rurale

    Vie rurale

    Crypte de la cathédrale de Bayeux, XIe siècle

    <span-headline></span-headline><span-headline></span-headline>Vie rurale

    Fait relativement rare à l’époque, la Normandie ignore le servage et utilise l’acre comme unité de surface des terres. Les tenures sont allouées au titre de vavassories ou villainage et remplacent progressivement le système carolingien des manses. Les <a-redirect href="/wiki/Corv%C3%A9e" title="Corvée"></a-redirect><a-redirect></a-redirect>corvées dues par les paysans sur la réserve seigneuriale sont relativement faibles, à la différence des autres régions françaises.

    Toutefois, la question de l’absence du servage est débattue. Denise Angers (université de Montréal), s’appuyant sur les terriers (registres fonciers des seigneuries), a pu montrer la persistance de charges considérées dans d’autres régions comme serviles : formariage (mariage d’un serf hors de la seigneurie ou avec une personne d’une autre condition) et mainmorte (droit de succession perçu par le seigneur sur les biens de ses serfs) ainsi que de corvées (d’ailleurs parfois appelées dans les sources servages) privant les tenanciers du libre emploi de leur temps[14].


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :