• La crise de succession

    Les noces de Mathilde, fille d’Henri Ier, avec l’empereur germanique

    Deux enfants naquirent du mariage d'Henri et d'Edith d'Écosse : Mathilde née en 1102 et Guillaume, dit Adelin (ou "l'héritier"), en 1103. Henri eut également de nombreux d'enfants illégitimes qui n'entraient pas en ligne de succession. En 1114, à l'âge de douze ans, Mathilde épousa l'empereur germanique Henri V.

    A la suite de sa victoire à Brémule contre le roi de France en 1119, Henri était à l'apogée de son pouvoir, mais une tragédie survint bientôt quand Guillaume Adelin mourut noyé à bord de la "Blanche Nef" au large de Barfleur. Une foule de prétendants au trône se pressèrent autour d'Henri, dont Guillaume Cliton, fils de Robert Courteheuse. La reine Edith étant décédée en 1118, Henri épousa Adelaïde, fille du comte de Louvain : ils n'eurent pas d'héritier.

    En 1125 l'empereur germanique mourut sans progéniture et Mathilde rentra en Angleterre où Henri obligea ses barons à jurer fidélité à sa fille et héritière. Mathilde épousa en 1128 Geoffroi Plantagenêt, héritier du comte d'Anjou, alors âgé de 15 ans et donna naissance en 1133 au futur roi Henri II. Deux ans plus tard, Henri Ier fit son dernier voyage en Normandie. Au cours des préparatifs d'une chasse, il fit une indigestion de lamproies, ce qui causa sa mort le 1er décembre. On l'ensevelit dans l'abbatiale qu'il avait fondée à Reading.

    Henri Ier n'avait pas de successeur en position de s'imposer immédiatement, ce qui permit à son neveu Etienne de Blois, comte de Mortain et fils de la fille de Guillaume le Conquérant, Adèle, de prendre l'initiative. En apprenant la nouvelle de la mort de son oncle, Etienne traversa la Manche et fut couronné le 22 décembre 1135.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :