• Chronologie 1790

    4 janvier 1790

    Le roi est prié de fixer lui-même " la portion des revenus publics que la nation désire consacrer à l'entretien de sa maison".

    5 janvier 1790

    La municipalité de Bordeaux évoque une fête commémorative pour le 14 juillet.

    7 janvier 1790

    Émeute à Versailles. La municipalité est forcée par la foule à ordonner la baisse du prix du pain. histoire

    8 janvier 1790

    L'Assemblée nationale décide l'envoi des commissaires chargés d'installer les nouvelle autorités.

    15 janvier 1790

    l'Assemblée décrète la divition de la France, le nombre des départements est fixé à 83.

    19 janvier 1790

    Exécution de Favras* premier lieutenant des gardes Suisses

    La jeunesse bretonne fait à Pontivy le serment de " vivre libre ou mourir". histoire

    21 janvier 1790

    L'Assemblée nationale décrète l'égalité des peines.

    22 janvier 1790

    Suite à une tentative d'arrestation de Marat par les forces de police, Marat ayant attaqué vivement Necker, un combat de rue éclate entre habitants du district des Cordeliers et les force de l'ordre.

    24 janvier 1790

    Château saccagés dans la Corrèze.

    25 janvier 1790

    Paris. Robespierre* réclame la suppression du décret du "marc d'argent" histoire

    26 janvier 1790

    L'Assemblée décide qu'aucun de ses membres ne pourra recevoir nul emploi ni faveur à la Cour, même en donnant sa démission.

    28 janvier 1790

    Les Juifs du Sud-Ouest et d'Avignon obtiennent droit de cité.pas à ceux de l'Est, considérés comme peu assimilés.

    31 janvier 1790

    Réunion à Valence d'une Assemblée fédérative. La municipalité de Paris interdit les  mascarades.

    4 février 1790

    Le roi se rend à l'Assemblée pour déclarer que la reine et lui-même acceptent le nouvel ordre des choses sans arrière-pensée. L'Institution du serment civique devant être prêté par les députés.

    7 février 1790

    Émeute à Lyon pendant lesquelles le peuple s'empare des armes de l'arsenal et oblige les échevins Lyonnais à constituer vraiment la garde nationale.

    II L'Assemblée nationale publie une adresse aux Français " Vous possédez maintenant la liberté,  montrez-vous digne de la conserver".

    13 février 1790

    Un décret prohibe les veux monastiques. histoire

    16 février 1790

    Les catholiques d'Uzès demandent que le religion catholique soit déclarée religion d'Etat.

    19 février 1790

    Le marquis de Favras* est pendu. histoire

    20 février 1790

    Des pensions allant de 700 à 1.200 livres, suivant l'âge, sont créées pour les religieux.

    Mort de l'empereur Joseph II*, frère de Marie-Antoinette.

    21 février 1790

    Fédération de l'est français à Dôle

    22 février 1790

    Émeute à Châteauroux.

    23 février 1790

    Les curés sont tenus, par décret de l'Assemblée, de lire durant le prône (en chaire) les décrets, en les commentant s'ils le désirent.

    26 février 1790

    Décret relatif à la division de la France en 83 départements histoire

    28 février 1790

    Décret sur la nouvelle organisation de l'armée.(l'égalité de tous pour l'accession aux grades.)

    7 mars 1790

    Pacte fédératif des milices vosgiennes.

    8 mars 1790

    Les colonies sont déclarées partie de l'Empire français et autorisées à faire connaître leurs veux sur la constitution, la législation et l'administration qui leur conviennent. histoire

    9 mars 1790

    La fortune personnelle du roi est déclarée propriété nationale.

    15 mars 1790

    L'Assemblée nationale abolit toutes les distinctions honorifiques.

    Décret sur le rachat des droits féodaux TEXTE

    16 mars 1790

    Suppression des lettres de cachet.

    17 mars 1790

    l'Assemblée ordonne la vente des biens ecclésiastiques pour servir d'hypothèque et de remboursement aux assignats*

    18 mars 1790

    Les partisans de Vonck*, favorable à une révolution, sont défaits et obligés de s'exiler en france

    20 mars 1790

    Paris. Les Maires et officiers municipaux porteront désormais une marque distinctive sur leur habit. Un décret oblige à ceindre une écharpe aux trois couleurs de la nation, lorsqu'il seront en fonction.

    21 mars 1790

    Suppression de la gabelle* et autres droits relatifs à la vente du sel. histoire

    28 mars 1790

    L'Assemblée des habitants de Saint-Domingue déclare que le droit de statuer sur le régime intérieur de l'île appartient à elle seule exclusivement et qu'en ce qui concerne ses rapports avec la métropole, le nouveau contrat doit être formé d'après l'accord mutuel des parties contractantes.

    29 mars 1790

    Pie VI condamne la déclaration des droits de l'homme et du citoyen.

    31 mars 1790

    Robespierre* est élu président du club des Jacobins pour le mois d'avril.

    1 avril 1790

    Publication du Livre rouge, où sont consignées les pensions accordée par le roi.

    3 avril 1790

    L'Assemblée décrète que le commerce avec l'Inde est libre pour tous les Français.

    5 avril 1790

    Émeute contre-révolutionnaire à Vannes.

    6 avril 1790

    Première journée de troubles à Nîmes.Début de lèagitation catholiques nimoise

    8 avril 1790

    Paysans mitraillés au village de Souvent près de Dôle: quatorze tués.

    9 avril 1790

    Les dettes du clergé sont déclarées dettes nationales.

    13 avril 1790

    L'Assemblée nationale tient à déclarer que son attachement au culte apostolique, catholique et romain "ne saurait être mis en doute"

    14 avril 1790

    La nation prend à sa charge les frais du culte catholique.

    18 au 20 avril 1790

    Manifestations de prêtres et de fidèles réclamant le maintien des ordres monastiques et du cathomicisme comme religion d'Etat.

    20 avril 1790

    L'agitation des catholiques recommence à Nîmes, où l'action des agents du comte d'artois s'intensifie.

    27 avril 1790

    La société des Amis des droits de l'homme et du citoyen prend le nom de club des Cordeliers, lieu où il s'installe.

    28 avril 1790

    Décret de l'Assemblée nationale réglementant la chasse.

    29 avril 1790

    Décret sur la libre circulation des grains.

    30 avril 1790

    Institution des jurés.

    1 mai 1790

    Des bagarres éclatent à Nîmes et les cris de "Vive le roi, vive la croix, vive la nation" fusent du côté catholique.

    3 mai 1790

    Décret, complétant celui du 15 mars, sur le mode et le taux du rachat des droits seigneuriaux. TEXTE

    5 mai 1790

    L'Assemblée décrète que les juges seront élus par le peuple.

    8 mai 1790

    Décret établissant l'unité des poids et mesures.

    9 mai 1790

    L'Assemblée déclare que les domaines de la Couronne peuvent être vendus.

    10 mai 1790

    Massacres à Montauban. histoire

    12 mai 1790

    Fondation de la Société de 1789 avec La Fayette*, Talleyrand*, Sieyès*, Bailly*. Elle tient ses réunions au Palais-Royal.

    14 mai 1790

    Réglementation de la vente des biens nationaux.

    18 mai 1790

    Reparution de l'Ami du peuple de Marat, porte-parole du peuple et informateur de celui-ci.

    21 mai 1790

    Loi organique sur les municipalités.Décret qui établit enfin la municipalité de Paris sur des principes indentiques à la loi municipale les 60 districts sont remplacés par 48 sections, circonscritions administratives.

    22 mai 1790

    L'Assemblée déclare que " le droit de la paix et de la guerre appartient à la nation".

    28 mai 1790

    Le port de la Cocarde* tricolore est rendu obligatoire pour les officiers. Défense est faite d'arborer la cocarde blanche.

    30 mai 1790

    Décret sur l'extinction de la mendicité. Ouverture à Paris de nouveaux ateliers de secours.

    Fête de la Fédération à Lyon histoire

    1 juin 1790

    Parution de l'Ami du roi de l'abbé Royou pour soutenir une monarchie forte.

    2 juin 1790

    Un décret ordonne des poursuites contre les individus qui soulèvent le peuple et donne leur caractéristique. TEXTE

    3 juin 1790

    Les mulâtres s'insurgent à la Martinique.

    5 juin 1790

    Parution du Journal de la Société de 1789, de Condorcet*

    Le traitement des ministres est porté à 100.000 livres, celui du ministre des Affaires étrangères à 180.000.

    6 juin 1790

    Fête de la Fédération à Lille.

    9 juin 1790

    Les dépenses de la Maison du roi qui s'élevaient à 31 millions sont réduites à 25 millions. Sur la demande expresse de Louis XVI*, le douaire de Marie-Antoinette* est fixé à 4 millions.

    L'Assemblé concrétise le mouvement spontané de fédération en décident qu'il y aurait une fédération patriotique à Paris le 14 juillet 1790.

    La guerre civile éclate à la Martinique histoire

    10 juin 1790

    Toujours des troubles à Nîmes.

    11 juin 1790

    Les Avignonnais du pape* proclament leur volonté d'être rattachés à la France. histoire

    12 juin 1790

    Le Service dans la garde nationale est rendu obligatoire pour l'exercice des droits de citoyen actif.

    13 juin 1790

    Fête de la Fédération à Strasbourg.

    14-15 juin 1790

    Les tensions nimoises aboutissement à la Bagarre de Nîmes où les protestants, soutenus par des renforts cévenols, s'opposent dans des combats de rue sanglants, aux catholique animés par la Contre-Révolution. Le bilan dépasse les 300 morts.

    16 juin 1790

    Fête de la Fédération à Besançon.

    19 juin 1790

    Un décret de l'Assemblée nationale abolit la noblesse héréditaire, les titres de prince, duc, comte, marquis et autre semblables; aucun citoyen ne pourra prendre que le vrai nom de sa famille. Personne ne pourra faire porter des livrées à ses serviteurs, ni avoir des armoiries. histoire

    21-26 juin 1790

    Le pape Pie VI* ayant refusé de céder à ses sujets, Avignon renouvelle sa demande de réunion à la France. L'Assemblé, en pleine délibération sur la Constitution civile du clergé, réserve sa réponse.

    27 juin 1790

    Décret portant règlement de l'organisation municipale de Paris.

    Composition : Un maire, seize administrateur, trente-deux membres du Conseil, quatre-vingt-seize notable, un procureur de la Commune, deux substituts.

     Montmartre est incorporé à la commune de Paris.

    29 juin 1790

    Fête de la Fédération à Rouen. Boisgelin*, évêque d'Aix, reconnait au pape, en bon gallican, une primauté, mais pas d'avantage.

    30 juin 1790

    Un décret prescrit la nomination immédiate des directoires de département et de district.

    1 juillet 1790

    Brest. Un vaisseau de Guerre est lancé histoire

    3 juillet 1790

    Entrevue secrète de Mirabeau* et de la reine*.

    4 juillet 1790

    Décret sur l'organisation des forces navales du royaume.

    9 juillet 1790

    Décret réglementant l'aliénation des biens nationaux.

    12 juillet 1790

    La Constitution civile du clergé est décrétée. Curés évêques seront désormais élus

    14 juillet 1790

    Fête de la Fédération nationale SERMENTS PRONONCES

    22 juillet 1790

    Le roi, sur les conseils des prélats, accepte la Constitution civile du clergé, mais demande un délai avant de la promulguer.

    23 juillet 1790

    le roi reçoit des brefs du pape, daté du 10 juillet, qui condamnent cette Constitution.

    24 juillet 1790

    L'Assemblée fixe les traitements du clergé.

    26 juillet 1790

    A Lyon, la contre-révolution s'organise histoir

    L'Assemblée réduie le pacte de famille avec l'Espagne

    27 juillet 1790

    Traité de Reichenbach entre la Prusse et l'empereur d'Autriche, laissant à ce dernier le champ libre pour réprimer le soulèvement belge. La Révolution commence à inquiéter les souverains européens.

    28 juillet 1790

    Refus de l'Assemblée de laisser passer par le territoire français des troupes autrichiennes envoyées pour réduire l'insurrection belge.

    29 juillet 1790

    La France a besoin de 250 000 soldats. histoire

    30 juillet 1790

    Insurrection du régiment de la Reine-cavalerie, en garnison à Stenay.

    31 juillet 1790

    Desmoulins* est poursuivi pour calomnies contre le roi, les ministres, la Fayette* et la municipalité

    Bouillé* entre à Nancy après de durs combats faisant plus de 300 morts la repression est terrible : une trentaine de soldats suisses sont roués ou pendus, plus de 40 sont condamnés aux galères, la Garde nationale est réorganisée.

    1 août 1790

    Les grenadiers du roi de Nancy protestent contre l'emprisonnement d'un de leur camarades qui participait aux séances du club des Jacobins de Nancy et qui réclamait à voix haut, sa solde. Le commandemant de la place, de Noue, suspend de toute fonction la compagnie des grenadiers. Suisses de Chateauvieux et cavaliers de Mestre de Camp se solidarisent avec elle.

    3 août 1790

    Suppression des pensions existantes au 1er janvier 1790, et règle à observer par les intéressés pour leur rétablissement. Création des "récompenses nationales".

    5 août 1790

    Un administrateur au département de police dénonce l'enfer des femmes à la Salpêtrière histoir

    6 août 1790

    L'Assemblée déclare que les mutins sont des traitres à leur patrie mains qu'elle est prêtre à écouter les plaintes des soldats

    7 août 1790

    Le nom de ministère de la Maison du roi est changé en ministère de l'Intérieur.

    8 août 1790

    L'assemblée des colons de Saint-Domingue est dispersée par la force sur les ordres du gouverneur de l'île. Au même moment, l'équipage du vaisseau Le Léopard se mutine en rade de Port-au-Prince. Il embarque les membres de l'Assemblée coloniale et fait route sur Brest, où se produit une mutinerie entrainant une grève de l'arsenal.

    9 août 1790

    La garnison de Nancy n'apprécie pas le décret du 6 août: elle se mutine contre les officiers et contrôle les caisses de son régiment pour pouvoir être payée.

    13 août 1790

    L'Assemblée nationale supprime les apanages.

    Mutinerie à Toulon.

    14 août 1790

    A l'occasion de la signature de la paix avec la Russie, le roi de Suède, Gustave III, êvoque une croisade contre-révolutionnaires.

    15 août 1790

    Les Suisses du régiment de Châteauvieux, en garnison à Nancy, se révoltent conte leurs officiers.

    16 août 1790

    Décret de l'Assemblée déclarant les excès commis par les soldats révoltés "crimes de lèse-nation" et devant être punis comme tels. histoire

    L'Assemblée crée le même jour les justices de paix et abolit la vénalité des offices de jurication. La justice sera rendue gratuitement.

    18 août 1790

    Conspiration royaliste du château de Jalès. histoire

    24 août 1790

    Déclarations contre la censure au théâtre menées par Chénier* et Robespierre*.

    Le roi sanctionne le décret sur la Constitution civile du clergé.

    26 août 1790

    Réorganisation de la direction des Postes et Messageries.

    27 août 1790

    Le roi, devant l'impuissance des autorités ou leur refus de ramener l'ordre, nomme Bouillé* pour faire appliquer le décret du 16 août.

    Montesquiou* présente un rapport à l'Assemblée sur l'état des finances. La dette de l'état est de 4 241 millions de livres.

    31 août 1790

    Le marquis de Bouillé* réprime avec une inexorable cruauté la rébellion de Nancy. L'Assemblée nationale lui vote des remerciements. Louis XVI* lui écrit une lettre de félicitations. histoire

    2 septembre 1790

    Un décret de l'Assemblée nationale supprime le costume traditionnel des compagnies judiciaires.

    Paris. Emeute en faveur des Suisses histoire

    3 septembre 1790

    L'Assemblée nationale réduit le budget de la Bibliothèque du roi de 140.000 à 110.000 livres.

    4 septembre 1790

    Démission de Necker*. L'Assemblée s'attribue la direction du Trésor public. histoire

    6 septembre 1790

    Suppression des parlements.

    A Angers, les femme, secondées par les ouvriers des carrières, réclament la diminution du prix du pain. La troupe tire : 45 homme, 4 femme et 2 enfants tués.

    7 septembre 1790

    Décret sur l'organisation des Archives nationales. histoire

    14 septembre 1790

    Décret qui réforme la discipline militaire. La discipline est la force principale des armées, mais elle ne doit pas être infligée de façon arbitraire. Un conseil des discipline est institué dans chaque corps de troupe. La liste des punitions est publiée ; corvées, piquet, consigne, salle de police, prison, cachot.

    16 septembre 1790

    Révolte à Brest des équipages des vaisseaux le patriote et le léopard. histoire

    19 septembre 1790

    Les défenseurs de l'ordre tués à Nancy sont célébrés au champ-de-Mars par les officiers royalistes hostiles à la Révolution.

    20 septembre 1790

    Marche lugubre pour les Suisses. histoire

    22 septembre 1790

    Décret réglementant l'exercice de la justice militaire (création des tribunaux militaire).

    29 septembre 1790

    Emission de 1.200 millions d'assignats*

    30 septembre 1790

    L'archiduc Léopold est proclamé empereur d'Allemagne.

    Parution de la Feuille villageoise* de Cerutti, ancien jésuite, ami de Mirabeau*, Bailly*, La Fayette* et Necker*

    8 octobre 1790

    Installation à Paris de la première municipalité constitutionnelle élue conformément à la loi organique du 21 mai 1790

    12 octobre 1790

    Un décret prononce la dissolution de l'Assemblée de Saint-Domingue et annule ses actes

    13 octobre 1790

    Création d'une commission des monuments.

    Le Cercle social, fondé par l'abbé Fauchet* au début de l'année, devient la société des Amis de la vérité. celle-ci crée un journal, la Bouche de fer, qui revendique des droits pour les pauvres et les femmes

    20 Octobre 1790

    Danton* se fait porte-parole à l'Assemblée, d'un motion votée par les sections demandant la démission des ministre. Cette pétition est repoussée, mais les ministres démissionnent, sauf Montmorin* qui restes aux Affaires étrangères

    21 octobre 1790

    Le drapeau blanc est remplacé par le drapeau tricolore. histoire

    22 octobre 1790

    Émeute contre-révolutionnaire à Varaize.

    l'Assemblée, sur proposition de Mirabeau* , décrète que le pavillon tricolore flottera sur les vaisseaux de l'état et que la cravates tricolores remplaceront les cravates blanches qui garnissaient les drapeaux des régiments.

    29 octobre 1790

    Les mulâtres se révoltent à Saint-Do histoire

    4 novembre 1790

    Insurrection à l'île de France (île Maurice)

    6 novembre 1790

    Sarlat. Le conseil général décide d'interdire toutes les sociétés affiliées au club royaliste des Amis de la paix dans le département de la Dordogne

    10 novembre 1790

    Nantes. A l'initiative des Jacobins, une messe de requiem est célébrée à la mémoire des victimes des troubles de Nancy

    12 novembre 1790

    Paris. Les Parisiens pille l'hôtel de Castries histoire

    15 novembre 1790

    Saint-Domingue. A cause de ses idées antiesclavagiste, la commandant du fort Dauphin est arrêté sur ordre de l'Assemblée du Cap.

    18 novembre 1790

    Carpentras. Plus de chapeau jaune pour les Juifs. histoire

    22 novembre 1790

    L'armée autrichienne pénètre en Belgique

    23 novembre 1790

    Création d'une contribution foncière répartie sur toutes les propriétés foncières, à raison de leur revenu net. histoire

    Uzès. Les catholiques, se battent avec les grandes matinaux : 32 victimes.

    25 novembre 1790

    Premier massacre des blancs par les noirs à Saint-Domingue.

    26 novembre 1790

    Louis XVI* donne au barrron de Bretieul des pouvoirs pour négocier avec les cours étrangères les conditions de leur intervention.

    27 novembre 1790

    Tous les ecclésiastiques sont astreints à la prestation publique du serment en exécution des dispositions de la Constitution civile du clergé histoire

    Création du tribunal de cassation.

    29 novembre 1790

    L'Assemblée décide d'envoyer des commissaires aux îles du Vent (les petites Antilles)

    2 décembre 1790

    L'armée autrichienne entre à Bruxelles : la division des Belges et la détermination de Léopold II* , aidé par la Prusse, on raison des "Etat-Unis de Belgique"

    3 décembre 1790

    Louis XVI* lance un appel au roi Frédéric-Guillaume II* de Prusse histoire

    5 décembre 1790

    Les droits de contrôle des actes civils et judiciaires sont abolis. Création d'un droit d'enregistrement.

    A Perpignan, on tire sur les Jacobins*.


    6 décembre 1790

    Création d'une caisse patriotique. par le club des Jacobins de Bordeaux, chagée d'échanger les assignats contre des petit billets de confiance

    10 décembre 1790

    Un complot royaliste avorte à Lyon

    12 décembre 1790

    Création du papier timbré.

    L'Empereur restaure son autorité sur les Pays-Bas autrichiens. seul la ville de Liège échappe à ce retour à l'ordre.

    14 décembre 1790

    Léopold II* adresse une note officielle de protestation à la France au nom des traités de Westphalie (1648)

    16 décembre 1790

    L'Assemblée accorde 15 millions aux ateliers de charité.

    18 décembre 1790

    Toutes les rentes foncières sont déclarées rachetables; il est défendu de créer à l'avenir des redevances foncières non remboursables.

    20 décembre 1790

    L'Assemblée supprime les apanages

    21 décembre 1790

    L'Assemblée ordonne l'érection d'une statue de Jean-Jacques Rousseau*; sa veuve touchera une pension annuelle de 1.200 livres.

    26 décembre 1790

    Louis XVI* se décide à sanctionner la Constitution civile du clergé.

    31 décembre 1790

    L'Assemblée nationale décrète que toute découverte ou nouvelle invention est la propriété de son auteur, auquel la loi en garantit la pleine et entière jouissance.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :