• Charles V de France

    Charles V de France

         
        Règne     8 avril 1364 - 16 septembre 1380    Sacre    19 mai 1364 en la <a-redirect href="/wiki/Cath%C3%A9drale_de_Reims" title="Cathédrale de Reims"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>cathédrale de Reims    Dynastie    <a-redirect href="/wiki/Dynastie_des_Valois" title="Dynastie des Valois"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Valois    Titre complet    Roi de France
    Duc de Normandie (1355-1364)    Prédécesseur    Jean II    Successeur    Charles VI    Héritier    Jean (1359-1364)
    Jean (1366)
    Charles VI (1368-1380)    
             
        Biographie    Naissance    21 janvier 1338         Vincennes, France    Décès    16 septembre 1380 (à 42 ans)         Paris, France    Père    Jean II    Mère    Bonne de Luxembourg    Conjoint(s)    Jeanne de Bourbon    Descendance    Jeanne (1357-1360)
    Jean (1359-1364)
    Bonne (1360)
    Jean (1366)
    Charles VI
    Marie (1370-1377)
    <a-redirect href="/wiki/Louis_1er_d%27Orl%C3%A9ans" title="Louis 1er d'Orléans"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Louis d'Orléans
    Isabelle (1373-1378)
    Catherine (1378-1388)    Résidence(s)    Paris    
            Rois de France  

    Charles V de France, dit Charles le Sage (21 janvier 1338 - Vincennes, 16 septembre 1380 - Beauté-sur-Marne), est roi de France de 1364 à 1380. Son règne marque la fin de la première partie de la guerre de Cent Ans : il réussit à récupérer la quasi-totalité des terres perdues par ses prédécesseurs, restaure l'autorité de l'État et relève le royaume de ses ruines.

    Charles V             Roi de France            
               
    Jean de Vaudetar, présente sa Bible, au roi Charles V.

    Il est, un temps, proche du mouvement réformateur. En 1357, il se retrouve à la tête d'une monarchie contrôlée, alors que son père <a-redirect href="/wiki/Jean_le_Bon" title="Jean le Bon"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Jean le Bon est prisonnier des Anglais. Bien que confronté aux ambitions de Charles de Navarre et aux manœuvres d'Étienne Marcel, il sauve la couronne des Valois alors que le pays sombre dans la guerre civile. Sacré en 1364, il restaure l'autorité royale en la fondant sur l'État de droit et en poursuivant la politique de monnaie forte instaurée par les conseillers de son père. Ce faisant, un parallèle s'établit entre son règne et celui de saint Louis, qui reste la référence du bon gouvernement pour l'époque.

    Il formalise la décentralisation du pouvoir par la politique des apanages sur lesquels il garde autorité en les finançant grâce à l'instauration d'impôts durables. Ces nouvelles ressources lui permettent de doter la France d'une armée permanente qui, associée aux armées de ses frères, permet de se débarrasser des <a-redirect href="/wiki/Grandes_Compagnies" title="Grandes Compagnies"></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect><a-redirect></a-redirect>Grandes Compagnies qui ruinent le pays, puis de vaincre les Anglais. Cette victoire est aussi acquise par les succès diplomatiques qu'il obtient en retournant les vassaux gascons favorables à l'Angleterre et en isolant celle-ci du reste de l'Europe. Cette reconquête s'effectue en grande partie en encourageant le sentiment national naissant, transformant les Anglais en envahisseurs.

    Son règne est enfin marqué par le grand Schisme d'Occident, qu'il n'a pas pu ou voulu empêcher.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :