• Charles de France (1446-1472)

    Charles de France 1446-1472, était le plus jeune frère du roi de France Louis XI, son aîné de 23 ans, contre lequel il ne cessa de comploter dès l'accession de celui-ci au trône de France le 22 juillet 1461.

    <span-headline></span-headline><span-headline></span-headline><span-headline></span-headline><span-headline></span-headline>Portrait

    Choyé par ses parents, maigre, myope, versatile, complotant en permanence contre son frère Louis XI.
    Sa maîtresse Nicole de Chambres-Montsoreau, veuve de Pierre d'Amboise, vicomte de Thouars, lui donna deux enfants, mais également une maladie vénérienne, supposée être la cause de leur décès à tous deux.

    <span-headline></span-headline><span-headline></span-headline><span-headline></span-headline><span-headline></span-headline>Sa vie

    • 26 décembre 1446 : naissance à Tours. Il est le dernier enfant et quatrième fils de Charles VII et de Marie d'Anjou. Il est successivement duc de Berry (1461), de Normandie (1465-1466), puis de Guyenne (1469)
    • 10 mars 1465 : il prend la tête de la Ligue du Bien public.
      Blason de Charles de France, duc de Normandie
    • 1463 : il obtient de son frère la création de l'université de Bourges
    • 5 octobre 1465 : par le traité de Conflans, signé entre Charles le Téméraire et le roi Louis XI, celui-ci restitue au duc de Bourgogne les villes de la Somme, rachetées en 1463, et finit par céder le très riche duché de Normandie en apanage à son frère Charles. Charles fut le dernier duc effectif de Normandie.
    • 1466. Charles, aux prises avec les Bretons qui refusaient de le laisser maître en sa province, ne parvenait pas à gouverner. Dès mars 1466, les armées royales reprirent le duché, qui revint à la couronne, tandis que Charles de France fuyait en Bretagne, après s'être réconcilié avec François II, duc de Bretagne.
    • Le 10 septembre 1468, il put ainsi signer le traité d'Ancenis avec son frère Louis XI et le duc de Bretagne François II. Ces deux vassaux promirent de ne plus s'associer au Téméraire ; d'autre part, il fut convenu que l'on trouverait un apanage pour Charles.
    • Du 10 au 14 octobre 1468 : entrevue de Péronne, au cours de laquelle Charles le Téméraire hésite à emprisonner son « royal cousin » mais l’oblige à donner la Champagne à Charles de France en échange de la Normandie. Cet échange paraît salutaire pour les deux partis puisque la Bourgogne aurait un voisin ami et que la Normandie serait neutralisée pour la France.
    Blason de Charles de France, duc de Guyenne
    • 19 avril 1469 : réconciliation, en l’église épiscopale de Saintes, de Charles et du roi Louis XI, qui lui donne le duché de Guyenne pour le dédommager de la perte de la Normandie.
      L’annonce, à cette occasion, des fiançailles de Charles avec Marie de Bourgogne est un coup de théâtre pour Louis XI.
      Le roi envoya un de ses secrétaires au Pape Paul II pour empêcher celui-ci d’accorder une dispense nécessaire au mariage en raison des liens de parenté. Le pape accorda néanmoins sa dispense. Louis XI envoya alors un message à son frère pour lui rappeler son serment à Saintes, l’avertir qu’en cas de naissance d’un fils de il n’aurait rien de la succession et prétendit même que Marie de Bourgogne était syphilitique.
    • 1er août 1469 : nommé premier chevalier de l'Ordre de Saint-Michel, lors de sa création.
    • 30 juin 1470 : la naissance du dauphin, le futur Charles VIII, en donnant enfin à Louis XI un héritier, atténuait sensiblement la menace représentée par son frère. Pour empêcher le mariage bourguignon souhaité par son frère, Louis XI alla jusqu’à demander pour son fils, âgé d'un an, la main de Marie de Bourgogne avec promesse de rendre Amiens et Saint-Quentin
    • 24 mai 1472 : mort de Charles de France à Bordeaux, probablement de tuberculose aggravée par la syphilis. Comme il disparaît sans postérité, la Guyenne retourne à la France et Louis XI est débarrassé d’un ennemi acharné.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :