• Les Normands entre deux royaumes

    Le roi Jean sans Terre à la chasse.
    A la mort d'Henri II Plantagenêt, Richard Cœur de Lion est couronné duc de Normandie à Rouen le 20 juillet 1189, et roi d'Angleterre à Londres le 3 septembre. La puissance de l'Etat Plantagenêt semble reconstituée à son profit, et de fait, elle résiste à ses longues absences pendant l'épisode des Croisades et de sa captivité (1190-1194).

    Pendant une quinzaine d'années, le roi de France, Philippe Auguste va s'employer à démanteler l'ensemble féodal organisé par Henri II, en concentrant ses efforts sur la Normandie. La mort accidentelle de Richard en 1199 le débarrasse d'un adversaire redoutable et il sait profiter des erreurs de Jean sans Terre.

    Mais c'est aussi par la place éminente que lui confère le droit féodal que le roi Philippe Auguste peut s'imposer dans les fiefs continentaux du roi d'Angleterre.

    La période de l'expansion normande s'achève en 1204 par la victoire française et le rattachement de la principauté au domaine du roi de France. Les familles normandes qui avaient contribué à construire sur les deux rives de la Manche, les institutions, l'art et la civilisation anglo-normandes doivent se partager entre le royaume de France et le royaume d'Angleterre dont la confrontation est loin d'être achevée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :