• fait divers

    20 janvier 1877

    Alençon
    Jacques Mercier 59 ans, journalier. Abattit dans la nuit du 13 au 14 juin 1876 au Bosc-Renoult, Alexandre Lambert, 63 ans, propriétaire terrien, d'un coup de fusil dans le dos, à hauteur du coeur. Le crime avait été échafaudé par Marie-Apolline Lecesne, épouse Lambert, 22 ans, femme de François, le neveu de Lambert, lequel, mécontent de leur attitude, avait l'intention prochaine de les deshériter. Le rôle de tueur est confié à Mercier, connu comme étant un dangereux repris de justice, mais aussi l'amant de la jeune Marie, qui est condamnée à perpétuité. Grâcié le 21 mars 1877.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    26 octobre 1878
    Alençon
    Aimé Mautin 28 ans, ouvrier charpentier et maçon. Viole, le 10 juin 1878 à Moulicent, Louise-Désirée Gautier, épouse Renard, 21 ans, puis la frappe à coups de bouteille, de couteau et de faucille, l'éventrant et la défigurant, avant de s'acharner sur la petite Augustine, trois ans, qui survit. Mme Renard a le temps de le dénoncer, avant de mourir, deux jours plus tard. Guillotiné le 18 décembre 1878.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    19 février 1879
    Caen
    Marie-Julie Martin 72 ans, surnommé "la veuve Lemière", bien que jamais mariée. Aide sa petite-fille naturelle, Léa Lemière, 20 ans, à accoucher d'un garçon le 06 décembre 1878 à Anctoville, et l'étrangle avec une ficelle avant de le jeter dans la Seulle. Léa est condamnée à cinq ans de prison. Grâciée le 29 mars 1879.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    19 mai 1880
    Caen
    Siméon Chasle PARRICIDE. 19 ans, domestique, abat d'un coup de fusil, le 03 avril 1880, son père qui, pensait-il, l'avait spolié de sa part d'héritage maternel en se remariant en 1878. Grâcié le 31 juillet 1880.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    14 janvier 1882
    Alençon
    Clément Fourmeaux 41 ans, journalier. Tue à coups de marteau dans la nuit du 1er au 2 novembre 1881 à Argentan la veuve Deuzet, marchande de chaussure, pour voler 95 francs dont il dépense le quart dans une maison close la nuit même. Grâcié le 15 mars 1882
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    19 novembre 1884
    Caen
    Gustave Birée 19 ans, tua son patron pour le voler. Grâcié le 16 janvier 1885.
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    21 novembre 1884
    Caen
    Lucie Marie Maurissette, veuve Aveline 34 ans, domestique à Foulognes. Tenta d'empoisonner son mari Alexandre, 45 ans, cuisinier, le 19 septembre 1883, puis chargea son amant, Auguste Garnier, artilleur, 25 ans, de l'abattre au fusil de chasse, le 27 septembre. Garnier est condamné à perpétuité. Grâciée le 16 janvier 1885.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    22 novembre 1884
    Caen
    Jules Lamoureux PARRICIDE. 30 ans, journalier. A Cormotain, en septembre 1884, étrangle avec sa cravate sa mère, 60 ans, et lui frappe sur la tête avec un pavé puis tente de tuer son père qui venait au secours de son épouse avant de s'enfuir avec leur argent. Avait déjà tenté d'empoisonner ses parents à l'essence de térébenthine pour obtenir leur héritage plus rapidement. Guillotiné à Bayeux le 22 janvier 1885.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    08 mai 1885
    Caen
    Jacques Heurtevent et Pierre Monsallier 36 et 59 ans. Tuèrent dans la nuit du 20 au 21 janvier 1885 la veuve Pilon, 79 ans, à Saint-Aubin-sur-Algot pour lui voler de l'argent et des volailles. Monsallier est grâcié, Heurtevent guillotiné le 18 juillet 1885.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    11 novembre 1885
    Caen
    François Mérieult 43 ans, briquetier. Assassine en septembre 1885 à Touques Pierre Dubois, un voisin de chambre qui lui reprochait de causer trop d'ennuis par son intempérance. Grâcié le 26 janvier 1886.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    13 novembre 1885
    Caen
    Benoît Jeton et Joachim Le Gal Dans la nuit du 13 au 14 juillet 1885, à Bonneville-la-Louvet, assassinent à coups de pelle et de pioche Gabriel Coulomier, compagnon de beuverie, pour lui voler 100 francs et quelques habits. Le Gal est grâcié, Jeton est guillotiné le 02 février 1886.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    11 novembre 1886
    Caen
    Prosper-François Catherine Gardien d'herbages. Tue sa belle-fille, Jeanne Maizeret, deux ans, en la maltraitant du 13 janvier 1886 (date de son mariage avec Marie, la mère de Jeanne), au 12 juillet où à Ecots, il la mord à deux reprises aux bras avant de lui casser la tête d'un coup de poing. Grâcié le 07 janvier 1887.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :