• condamnés a mort 4

    10 août 1909

    Caen
    Louis Moreau et Camille Chesneau 30 et 21 ans, détenus à la centrale de Beaulieu. Lors d'une rebellion le 10 mai 1909, frappent à coups de tranchet cinq gardiens, les blessant gravement. Grâcié le 14 octobre 1909
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    04 juillet 1911
    Caen
    René Lioust et Pietro Mazza 24 ans, piqueur de chevaux, et 33 ans, Italien, cocher. Tuent à Bayeux en février 1911 M.Lemonnier, propriétaire d'un café, et tenté de tuer sa servante, Mlle Lebreton, pour les voler. La mère de Lioust, ancienne servante de Lemonnier, avait eu le tort de leur évoquer les économies de son patron d'autrefois. Grâciés le 02 septembre 1911.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    12 janvier 1912
    Caen
    Amélie-Marie-Marguerite Hélie de Trépel, veuve Ménard de Couvrigny 40 ans, baronne. Le 23 septembre 1911, au château de Fresné-la-Mer, fait abattre d'un coup de fusil son mari, Noël-Marie-Maxime Ménard, baron de Couvrigny, par leur fils Robert, 18 ans. La baronne, connue comme étant une femme légère et auteur d'escroqueries, n'avait pas apprécié que son époux tente de mettre fin à ses agissements les plus malhonnêtes. Elle tenta à trois reprises de l'empoisonner entre août et septembre 1911. Robert est condamné à vingt ans de travaux forcés. Grâciée le 30 mars 1912. Meurt à la centrale de Rennes en avril 1919.
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    08 mars 1912
    Coutances
    Etienne Casson 19 ans, mécanicien. Poignarde d'un coup de couteau dans le coeur, le 16 novembre 1911 à Cherbourg, Mlle André, épicière, qui venait de le surprendre en train de vider son tiroir-caisse. Grâcié le 29 avril 1912.
    11 mars 1912 Coutances Pierre-Auguste Polydor 47 ans, journalier, chemineau. Egorge à Digulleville la veuve Aubrais, 92 ans, le 21 janvier 1912 pour voler huit oeufs qu'il avale avant de partir. Guillotiné le 04 mai 1912.
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------
    09 juillet 1913
    Caen
    Marc Duhomme 54 ans, tonnelier. Abat d'un coup de pistolet le 06 avril 1912 à Montpinçon son fils Robert, 27 ans, au cours d'une querelle d'alcooliques. Grâcié le 27 août 1913.
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    22 avril 1915
    Caen
    Ernest Thiébault 35 ans, manouvrier. Etrangle le 03 octobre 1914 la veuve Thillaye, 61 ans, à Manneville-la-Pipard, pour la voler. Grâcié le 18 juillet 1915.
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    21 octobre 1915
    Caen
    Auguste Soyer 37 ans, souteneur, domestique. Tua son beau-père, M. Leroux, cultivateur à Saint-Michel de Livet, le 22 juin 1915, en le poussant dans une mare et en l'assommant à coups de barre pour lui maintenir la tête sous l'eau. Leroux avait évoqué le fait de vendre sa propriété et de s'installer à Livarot deux jours plus tard afin de ne pas héberger plus longtemps, ni favoriser la fortune de son mauvais gendre. Grâcié le 20 décembre 1915. Meurt en prison le 05 mars 1916
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    02 juillet 1917
    Caen
    Albert-Joseph Brun 21 ans, réclusionnaire à la centrale de Beaulieu, condamné à cinq ans de prison pour désertion, et neuf ans de prison pour vols qualifiés. Tue le 17 avril 1917 le docteur Moutier, médecin des prisons, d'un coup de couteau dans la coeur parce que celui-ci refusait de le déclarer malade et de lui prodiguer des soins. Grâcié le 20 juillet 1917.
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    18 octobre 1918
    Caen
    Clément Tranquet 35 ans, terrassier, déserteur. Meurtre et vol qualifié de M.Lecomte, 73 ans, la tête cassée à coups de sécateur, le 27 mai 1918 à La Folletière-Abenon. Guillotiné le 21 décembre 1918.
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    23 octobre 1919
    Caen
    Raphaël Bonnafous 24 ans, déserteur du 22e régiment d'infanterie, déjà condamné dix-sept fois entre 1912 et 1917 pour vols et escroquerie. Après avoir commis un cambriolage dans un hôtel de Caen, le 02 avril 1919, dérobant pour 850 francs de biens, identifié comme ayant été client de l'hôtel sous le faux nom de Carol. Retrouvé dans un autre hôtel sous ce même nom, le 06 avril, tire à coups de revolver sur les policiers, atteignant gravement l'agent Cros à la jambe (il en restera invalide sa vie durant) et le secrétaire de police Provost à la poitrine et au ventre. Grâcié le 05 janvier 1920.
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    11 février 1920
    Alençon
    Germain Boucher et Théodeline Bailleau, veuve Porte 59 et 44 ans, cultivateurs à Saint-Maurice-les-Charencey (Boucher, conseiller municipal). Voisins et amants. Sur ordre de Théodeline, Germain abat Alphonse Porte, le mari gênant, d'un coup de fusil dans la tête, sur la route de Moussonvilliers, dans la nuit du 13 au 14 octobre 1919. Grâciés le 14 avril 1920.
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    18 mars 1921
    Coutances
    Emile Genest 29 ans. Assassina sa tante, Mme veuve Sébire, d'une balle en plein coeur et immola le corps le 23 octobre 1920 à La Chapelle-en-Juger. Crime commis pour de l'argent : le meurtrier n'en trouva pas. Arrêt cassé le 12 mai 1921.
     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :