• Boulet

    boulet-de-bagnard-noir-homme-et921_1_zc1

     

     

    Pour le soldat ou sous officier qui a déserté à l'étranger. Cette peine établie en 1803, appliquée que par les conseils de guerre Spéciaux. Tout déserteur condamné au boulet est conduit à la parade le lendemain du jour où il a été jugé. Il y paraît traînant le boulet et revêtu de l'habit des condamnés à cette peine. Il entend la lecture de sa sentence à genoux et les yeux bandés. Il parcourt de cette manière le front entier des gardes et de son corps rangé en bataille. Le corps, dont il faisait partie, sa compagnie en tête, défile devant lui. Le condamné au boulet qui s'évade est condamné soit à une condamnation double, soit a traîné deux boulets pendant tout le temps de sa condamnation.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :