• les ancétres des Vikings

     

    Vers le Xè millénaire avant J.C., des chasseurs Germains et Danois peuplent l'Europe du Nord.
    Venus à la suite des migrations des immenses troupeaux de rennes et d'élans que le réchauffement climatique repousse vers le nord, ce sont les premiers Scandinaves.

     



    Les hommes de l'âge de pierre, encore très peu nombreux et à moitié nomades, vivent des produits de la chasse jusqu'à ce que de nouvelles populations apportent avec elles l'agriculture, vers 4000 avant J.C.
    Les renne domestiqué devient alors un compagnon et une aide, tout en assurant une alimentation en viande et laitage.
    Les chasseurs errants se muent en paysans avisés, en habiles artisans et en marins expérimentés. Ils construisent des villages de maisons en bois à soubassement en pierre, situés dans des sites protégés qu'ils défrichent pour semer et cultiver. A bord de pirogues, ils s'éloignent au large pour pêcher et remontent les fjords et les rivières pour commercer avec d'autres peuples. Bientôt, leur équipement se perfectionne.
    Vers 3000 avant J.C., la métallurgie du bronze fait son apparition. Outils et armes deviennent beaucoup plus efficaces tandis que la civilisation matérielle prend un éclat nouveau : on a retrouvé au Danemark des bijoux d'or et de bronze, des vêtements de laine délicatement tissés, et même des rasoirs et des pinces à épiler !

    Ainsi, de nouvelles populations viennent s'installer au fil du temps, mais ces premiers arrivants, agriculteurs et forestiers, se heurtent bientôt aux anciennes populations de chasseurs dont ils désorganisent les territoires de chasse. Ces derniers contre-attaquent sur l'élément qui leur est le plus défavorable : la mer...
    Les chasseurs affrontent leurs adversaires à bord de canoës légers sur lesquels 4 ou 5 hommes évoluent avec aisance. Finement profilées, hautes sur l'eau, bien protégées des vagues, ces embarcations sont beaucoup plus faciles à manoeuvrer que les lourdes pirogues grossièrement façonnées des paysans-forestiers. Incapables d'évoluer rapidement, ces derniers sont vite en dificulté face aux archers habiles qui les assaillent de tout côté.
    A l'âge des métaux (entre 1800 et 300 avant J.C.), le travail du bois et les progrès des techniques nautiques permettent de préparer de véritables flottilles capables de tenir la mer : le commerce d'outils, d'armes et de matières rares, comme l'ambre, se développe sur des distances de plusieurs centaines de kilomètres.
    Les conflits qui naissent sur le sol scandinave poussent également les plus audacieux à chercher fortune au large des rivages familiers. A l'intérieur des terres, comme au-delà des mers, ils préparent déjà les voies de la future expansion viking.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :