• Le baptême d'une négresse à Cherbourg

    Le baptême d'une négresse à Cherbourg

    et les sœurs AYLES angloises
     

     

    A Cherbourg, le 29 octobre 1760 a lieu le baptême de Marie Agathe, environ16 ans. Il s’agit d’une petite esclave, « négresse », débarquée à Cherbourg par le corsaire « le Bien Aimé » qui avait capturé un vaisseau anglais en provenance du Ghana et se rendant à Londres.
     
     
    Née sur la côte du Ghana, elle avait été vendue par un roitelet local à un courtier anglais qui la destinait à devenir servante d'un bourgeois de Londres. Mais une brève fusillade au large de l'île de Wight en avait décidé autrement. Le vaisseau anglais avait été capturé avec sa cargaison et ses passagers.
    La petite africaine avait été recueillie par deux anglaises résidant à Cherbourg depuis fort longtemps, comme nous le verrons plus loin, Marie Agathe 2 et Elisabeth AYLES.
     
     
    Selon l'acte de baptême que nous avons relevé aux archives de la mairie à Cherbourg, les sœurs Ayles ont demandé à plusieurs fois que cette dernière soit baptisée. Car la jeune fille a été gravement malade et elles étaient inquiètes "qu'il ne lui arrivât malheur et qu'elle ne pourrait profiter du bonheur d'être chrétienne."
    Le sieur curé Jean Paris et son vicaire Le Terouïllÿ avec l'aide de l'abbé J. Dannery comme interprète, lui ont posé différentes questions pour être certains qu'elle comprenait ce qui se passait et qu'elle connaissait la base de la sa nouvelle religion que lui avait enseigné les sœurs Ayles. Ils ont été rassurés sur sa foi et sur son désir de se faire chrétienne. Ils ont demandé à l'archevêché de Coutances, l'autorisation de la baptiser.
    Monseigneur Jacques Lefebvre du Quesnoy, évêque de Coutances a donné au curé de Cherbourg, scellée du sceau et des armes et contresignée Quesnel,  la permission en date du 23 octobre 1760 de procéder au baptême.

    Dans le froid de l'automne, entourée de Marie Ayles sa marraine, de l'abbé Dannery son parrain ainsi que d'Elisabeth Ayles et L.Content, Jean Paris curé de Cherbourg procéda à la cérémonie du baptême d'adulte. Elle fut nommée Marie Agathe du prénom de sa marraine. Nous ne savons pas ce qu'il est advenu par la suite de cette jeune femme. Aucun document n'a été trouvé à son sujet.
     
    Mais nous apprenons selon les registres paroissiaux, qu'une des deux sœurs, la marraine de la jeune ghanéenne,  Marie Agathe AYLES, angloise, décèdera le 24 octobre 1761 à Cherbourg, elle est dite âgée de 66 ans.
    Plus tard, en 1793, suite à la déclaration de guerre,  nous retrouvons Elisabeth AYLES arrêtée et internée avec d'autres anglais dans la chambre de Bettey rue Trinité à Cherbourg.3
    Voici les personnes qui sont avec elle, prisonnières dans cette chambre :
    Elisabeth OLLIVIER                         d'Aurigny
    Thomas JONES                                anglois
    Cook                                                anglois
    Louïse                                              angloise
    Bettey                                               angloise
    La femme de Le Roux                       de Guernesey
    La femme de Hériché                        angloise
    Thomas Le Blanc                              anglois
    Elisabeth Morey                                anglaise
    Elisabeth servante de Cook détenue  à l'hôpital
    Biffon M                                           de Guernesey
     
    En 1794, est établi un état de fait 4 où il est inscrit :
    "Elisabeth Ailes institutrice d'enfants venue en France en 1730 âgée de 66 ans n'a pas retourné en Angleterre depuis 40 ans; elle a obtenu des lettres de naturalité
    il y a 53 ans."
     
    En 1795, (18 ventôse an 3) Elisabeth Ayles demande un secours car elle est alors indigente. Il lui sera accordée pour détention arbitraire la somme de 40 sols par jour au lieu des 15 sols qu'elle touchait. Cette somme lui est accordée pour un an et demi.
    En 1798, le 3 Primaire de l'an 7, décède Elisabeth AYLES à Cherbourg,  âgée de 78 ans, née à l'isle anglaise de Havaut comté de Hamshire fille de Richard Ayles
     
    Jocelyne Nicol

    1.Basé sur un texte de La Manche Libre pour le baptême de la "négresse" de Cherbourg.
    2. Nommée Marie dans l'acte de baptême.
    3. et 4. Tiré du fonds Piquenot
    Archives de Cherbourg


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :