• Lanfranc et l'église anglo-normande

    En quelques années, après 1066, la plupart des évêques anglais avaient été remplacés par des Normands ; Lanfranc, abbé de Caen devint archevêque de Cantorbéry en 1070. Il considérait l'Eglise anglaise comme mal disciplinée et entreprit nombre de réformes. Une hiérarchie ecclésiastique stricte fut créée, avec Cantorbéry à la tête de tous les évêchés d'Angleterre, y compris l'archevêché de York. Pour les rendre plus efficaces, le siège de certains anciens évêchés fut déplacé vers de plus grandes villes. En Estanglie par exemple, l'évêché fut transféré d'Elmham à Thetford puis à Norwich.

     Les nouveaux évêques normands, peu satisfaits de l'apparence et de la taille des édifices dont ils avaient hérité, lancèrent un programme massif de construction: le résultat en est visible dans les nouvelles cathédrales de style roman construites à Cantorbéry, St Albans, Winchester et York.

    Les monastères furent dotés d'abbés normands, tandis que des moines d'origine normande vinrent les peupler. Vers le fin du XIe s., des seigneurs normands commencèrent à fonder de nouveaux monastères souvent situés dans les villes proches de leurs châteaux, renforçant de ce fait la coopération du pouvoir laïc et ecclésiastique.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :