• la Normandie, le prix de la libération de la France

     

    Dans les prévisions d'Overlord, la libération de la Normandie devait être accomplie en trois semaines. Il aura fallu quatre fois plus de temps pour y parvenir. Les Alliés ont peiné et perdu dans la bataille plus de 200 000 hommes, dont 37 000 morts. Mais les Allemands ont laissé dans l'affrontement une grande partie des forces dont ils disposaient à l'Ouest, avec près de 400 000 prisonniers, blessés ou tués ainsi que la plus grande partie de leur matériel et de leurs chars. Ils ont résisté trois mois, jusqu'aux plus extrêmes limites de leurs possibilités, avant de s'effondrer totalement. Dans ces conditions, la libération de la France fut aussi rapide et aisée que celle de la Normandie avait été longue, difficile et coûteuse. Les Alliés sont à Paris le 25 août, Patton devant Verdun le 31.

     


     

           Près de 20 000 morts parmi la population civile. Caen, Lisieux, Coutances, Saint-Lô, Vire et bien d'autres villes anéanties; de paisibles villages rasés. Des activités économiques largement désorganisées. Des trésors artistiques et culturels disparus à jamais. La Normandie portera longtemps en elle les traces laissées par la guerre.

    Son martyre a été la rançon de la libération nationale. Il est bon qu'aujourd'hui personne ne l'oublie; comme il est juste que chacun associe dans son souvenir le sacrifice d'une région et de ses habitants à celui de ces hommes jeunes, venus d'outre-Atlantique ou d'outre-Manche, reposant à jamais dans la terre normande qu'ils étaient venus libérer.

     



    20 000 Normands ont payé de leur vie la Libération


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :