• La Normandie et la Croisade

    Guillaume le Roux en Normandie Robert aux Croisades

     

    Guillaume le Roux en Normandie

    L'appel du pape Urbain II pour la croisade apporta l'accalmie en Normandie. La fin des guerres privées était une des exigences imposées aux barons pendant le temps de la croisade et Robert Courteheuse renoua avec sa jeunesse aventureuse en décidant de prendre la Croix.

    Guillaume le Roux assista au départ de son frère en septembre 1096. En partant, Robert lui laissait en gage le duché de Normandie en échange de son aide financière pour les frais de son expédition et l'équipement de sa nombreuse troupe.

    L'absence de Robert donna à Guillaume la possibilité de rétablir l'ordre en Normandie mais il se retrouvait en but aux mêmes difficultés que son père, le Conquérant. Pendant trois ans, Guillaume le Roux eut à tenir ses frontières d'un bout à l'autre de son domaine. Aux conflits avec les Gallois et les Ecossais s'ajoutaient les menaces du roi de Norvège. Tandis qu'en Normandie il fallait reprendre sans cesse la lutte d'influence pour le contrôle du Maine et du Vexin, sans résultats définitifs.

    L'impressionnante forteresse de Gisors dont le premier état date de 1097 témoigne des moyens mis en œuvre dans ce secteur où se fixe la frontière de la Normandie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :