• L'Angleterre avant la Conquête

    L

    'avant-dernier roi anglo-saxon d'Angleterre fut Edouard le Confesseur qui acquit une réputation d'incompétence auprès de bien des historiens. Son règne fut ponctué de crises politiques dont il ne fut cependant pas toujours la cause. Edouard accéda au trône en 1042, à la suite de la mort soudaine d'Harthacnut, le dernier roi scandinave d'Angleterre. Fils du roi Ethelred II (le "mal-avisé") et d'Emma de Normandie, Edouard était l'héritier légitime du trône. Mais il avait passé une grande partie de sa vie en Normandie, et il débarqua en Angleterre sans la réputation de chef de guerre sur laquelle un roi devait pouvoir s'appuyer pour dominer l'aristocratie et assurer sa position. Une telle réputation s'avérait particulièrement nécessaire à une époque où les invasions scandinaves constituaient toujours une menace bien réelle.

    Tout au long de son règne, Edouard fut confronté d'une part aux ambitions des Normands de son entourage et d'autre part à celles des comtes anglais, conduits par Godwin de Wessex. Au début le comte Godwin eut apparemment le dessus : Edouard épousa Edith, fille de Godwin, mais le couple n'eut pas d'enfants. La position de Guillaume, duc de Normandie, se trouva renforcée par la défaite des rebelles normands au Val-ès-Dunes en 1047. Ainsi, en 1051, Edouard se sentit capable d'ignorer le protégé de Godwin comme candidat à l'archevêché de Cantorbéry et nomma un Normand. Puis, Godwin et sa famille furent contraints à l'exil à la suite de l'échec d'une rébellion.

    D'après des sources normandes, c'est à cette époque qu'Edouard aurait offert au duc Guillaume de Normandie la succession au trône d'Angleterre. Godwin ayant retrouvé son influence juste avant sa mort en 1053, son fils Harold lui succéda et consolida la position de leur famille à tel point qu'en 1060 le clan de Godwin était maître de tous les comtés principaux, à l'exception de la Mercie. Edouard envoya Harold en Normandie en 1064 ou 1065, pour des raisons qui sont restées obscures. Après avoir débarqué en territoire ennemi, Harold fut accueilli par Guillaume de Normandie et, selon des sources normandes, jura d'accepter le duc comme roi d'Angleterre. Pourtant Harold prit la couronne à la mort d'Edouard en 1066.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :