• Adigard des Gautries (Jean)

    Jean Adigard des Gautries est né à Alençon en 1889. Bachelier en 1906, puis étudiant de l'école des langues orientales, il obtient une double licence : ès lettres (histoire) et en droit. Mobilisé pendant la Première Guerre mondiale, il est attaché à l'intendance de l'armée polonaise à Paris. De 1919 à 1922, il enseigne l'histoire et la géographie au collège de Lisieux. Nommé lecteur de français et chargé de cours de langue et de littérature françaises à l'université d'Oslo de 1922 à 1925, il présente, lors du troisième congrès de la Fédération des sociétés normandes pour la défense du régionalisme se tenant à Alençon en 1925, des observations sur l'onomastique des familles normandes et fait campagne pour l'unification de la Haute et de la Basse-Normandie. De 1925 à 1940, il reprend ses fonctions, mais à l'université de Copenhague.

    La Seconde Guerre mondiale le fait revenir en France. Il enseigne à Paris de 1940 à 1942, puis à Alençon en qualité de professeur d'histoire et de géographie au lycée d'Alençon de 1942 à 1946. De 1946 à 1950, il est attaché au Centre national de la recherche scientifique puis il est de nouveau nommé professeur d'histoire au lycée d'Alençon en 1950. En 1951, il obtient son doctorat ès lettres. D'octobre 1951 à octobre 1955, il est de nouveau détaché au C.N.R.S. En 1956, il est élu à la présidence de la Société historique et archéologique de l'Orne qu'il quitte en 1961. Il assiste alors aux séances de la Société académique de Falaise et assure la présidence de la Société des antiquaires de Normandie.

    Spécialiste d'onomastique, d'anthroponymie et de toponymie, Jean Adigard des Gautries, décédé en 1974, a publié une œuvre importante dont Pierre Flament a dressé le catalogue. Je ne citerai que les titres des études se rapportant à l'histoire d'Alençon : La Libération dans la région d'Alençon, 1945 ; Les noms de quartiers et de lieux-dits d'Alençon attestés entre 1060 et 1108 dans le cartulaire de Saint-Martin de Sées, 1957 ; La réunion en 1805 d'une partie de la commune de Saint-Paterne à celle d'Alençon, 1958 ; Alençon hier et aujourd'hui, 1964.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :