• 3 - Le château de Philippe Auguste

    Après sa conquête de la Normandie, Philippe Auguste veut tout à la fois apposer la marque de son autorité et de sa puissance et renforcer ses places militaires. Il fait envelopper le donjon carré du XIIème siècle par une chemise comportant une courtine de plan presque carré cantonnée de quatre tours circulaires. Distante d'une dizaine de mètres des flancs du donjon, cette chemise l'isole complètement du reste du château. Un large fossé complète ce dispositif défensif. La tour-porte du nord disparaît, et est remplacée par une tour "la Porte des Champs" ou "Porte de Secours" aux formes circulaires. Cette tour est toujours debout. Un deuxième fossé doublant le premier en direction du nord complète le dispositif. Deux tours rondes sont construites pour commander le raccordement avec l'enceinte du château aux remparts de la ville.

    Le château de Caen ne sera pas modifié jusqu'à la guerre de Cent Ans, où il subira un siège français (1450) et deux sièges anglais (1346 et 1417) mais ne sera jamais pris d'assaut.

    L'ensemble palatial construit par Guillaume le Conquérant, puis Henri 1er Beauclerc, perd peu à peu de sa splendeur, même si des travaux de restauration sont entrepris périodiquement. Les représentants du nouveau pouvoir royal s'installent à partir de 1338 dans le "Logis du Roi". Profondément remanié au XVIIème siècle le "Logis du Roi", dit également "Logis des gouverneurs", abrite aujourd'hui le Musée de Normandie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :